Savez-vous faire la différence entre une allergie et une rhinite ?

Pollen allergy / Hay fever

Un nez qui coule et des éternuements sont le plus souvent le signe d’une rhinite d’origine virale ou bactérienne. Mais en êtes-vous sûr ?

Savoir reconnaître une rhinite virale et une sinusite

La rhinite d’origine virale ou bactérienne est une inflammation de la muqueuse nasale. Il ne faut pas la confondre avec la sinusite, une inflammation des muqueuses des sinus. Dans le premier cas, les yeux sont rouges, le nez irrité démange, la gorge picote, le goût et l’odorat sont altérés et parfois vous éprouvez des courbatures. Pas besoin de traitement, elle se soignera toute seule  avec un peu de sérum physiologique et des gargarismes d’eau tiède légèrement salée. Dès l’apparition de fièvre ou de symptômes aggravés, consultez un médecin.

En cas de sinusite chronique, vous éprouverez des douleurs autour des yeux, aux dents, ainsi qu’un malaise général. Cet état peut durer trois mois et se répéter plusieurs fois dans l’année.

Qu’est-ce qu’une rhinite allergique ?

La rhinite allergique a les mêmes symptômes que la rhinite virale avec parfois des signes alarmants tels que des difficultés respiratoires ou une toux nocturne sèche. La différence est qu’elle sera chronique et réapparaîtra à des périodes précises, le printemps par exemple, ou des lieux du fait du pollen. Pour confirmer le diagnostic et ne pas la confondre avec l’asthme, faites une prise de sang dans un laboratoire privé afin de mesurer le taux d’allergènes.

La rhinite non allergique est provoquée par la présence de fumée ou de produits irritants.

Les différents traitements

  • La rhinite allergique sera traitée par des antihistaminiques ou de la cortisone pour soulager l’inflammation. À terme, il vaut mieux se faire désensibiliser. Pour mieux vivre, aérez votre logement deux fois par jour et éliminez les allergènes : dépoussiérez régulièrement, lavez vos draps fréquemment à 60 °C pour éliminer les acariens. Un spray nasal peut apaiser vos muqueuses irritées.
  • La sinusite peut être consécutive à des polypes qu’il faudra enlever ou à une cloison nasale déviée qu’il faudra réparer. Mais en règle générale, elle guérit seule au bout de quelques semaines. Des boissons chaudes vous aideront à évacuer le mucus.
  • La rhinite bactérienne infectée avec fièvre, maux d’oreille et maux de gorge nécessitera un traitement par antibiotiques. Dans le cas contraire, reposez-vous et buvez beaucoup d’eau.

Bien sûr, en cas de doute, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin de famille.