Les différents types de lampes pour son intérieur

La décoration intérieure est importante pour que l’on se sente bien chez soi. Vous avez choisi minutieusement tous vos meubles, les couleurs de vos murs, les textures de vos sols et il ne vous reste plus qu’à tout éclairer ? Qu’elle soit bleuâtre ou orangée, dirigée en un seul ou plusieurs faisceaux, la lumière transforme l’ambiance d’une pièce. D’un autre côté, les lampes ne font pas l’exception et ont été touchées à leur tour par la grâce du modernisme. Avec toutes ces informations, vous ne savez pas quelles lampes choisir ? Sachez qu’à chaque lampe, son appartenance esthétique et ses caractéristiques fonctionnelles. Nous vous livrons tous les détails nécessaires dans cet article.

1- Lampes à fixer :

Toutes les lampes disponibles sur le marché peuvent être divisées en 3 grandes catégories. La première rassemble les lampes à fixer. À son tour, cette catégorie englobe des sous-catégories :

 

  • Appliques : Ces petites lampes sont fixées sur les murs et sont généralement utilisées comme des lumières secondaires puisque leur intensité est assez faible.
  • Spots encastrables : Semblables aux appliques, les spots encastrables sont intégrés dans le faux plafond d’une pièce.
  • Spots sur rail : Pour installer ce genre de spots, il faut mettre en place les rails en premier lieux. Sur ces derniers, les spots prendront place. Ils sont dirigeables et à luminescence variable.
  • Lampes suspensions : Ce sont les luminaires les plus en vogue sur le marché. Plusieurs formes sont disponibles. Ce sont la forme et le poids de la lampe qui définissent la distance qui sépare le centre de gravité de la suspension du plafond.
  • Lustres : Les lustres sont suspendus au plafond. Ils diffèrent des lampes à suspensions par leur poids et la quantité de lumière qu’ils peuvent dégager. Ils figurent parmi les luminaires les plus anciens, puisqu’on mettant dans la même structure suspendue des bougies.
  • Plafonniers : Les plafonniers peuvent vous faire penser aux lustres. Cependant, ils s’étalent parallèlement aux murs. Contrairement aux lustres, qui s’étendent perpendiculairement aux murs.

2- Lampes à poser :

La deuxième catégorie de lampes intérieures rassemble les lampes à poser. Elles peuvent être déplacées d’un endroit à un autre, tant qu’il y a une alimentation électrique à proximité.

 

  • Lampes sur pieds : Ce genre de lampes peut reposer sur un seul pied ou sur un trépied. Elles peuvent être disposées dans le salon ou dans les chambres à coucher.
  • Lampes de chevet : Elles sont généralement posées sur les tables de nuit.
  • Lampes de bureau : Idéales pour pouvoir étudier ou travailler, ce genre de lampes fournit une lumière relativement vive, qui ne fatigue pas les rétines.

3- Lampes à transporter :

Les lames à transporter servaient à éclairer individuellement les pièces quand l’électricité n’était aussi démocratisée. Elles sont revenues à la mode et peuvent être placées un peu partout.

4- Lampes modernes :

Les formes des lampes ne cessent d’être réinventées. Avec le retour en force du minimalisme esthétique, les lampes modernes ressemblent plus à des œuvres d’art qu’à des luminaires décoratifs, comme les lampes pierres de sel ou encore les lampes pliantes.

5- Lampes industrielles :

Les lampes industrielles sont d’habitude utilisées dans les usines. Leur usage a été dévié pour devenir adéquat à un usage décoratif. La lampe industrielle est généralement métallique et représente ainsi le courant décoratif vintage.