Étudiants : Comment réduire vos dépenses ?

Faire des économies n’est pas une science acquise dès la naissance. Il ne faudrait pas attendre d’être un homme ou une femme à un niveau de responsabilité (chef dans une société, père ou mère de famille, etc…) important de la vie pour commencer à gérer ses revenus. Selon plusieurs experts en matière de finance, le meilleur moyen d’économiser de l’argent est de réduire les dépenses. Déjà en étant étudiant, l’on fait face à l’indépendance. Pour ce faire, il est important de savoir comment réduire ses dépenses pour pouvoir améliorer sa gestion. Aujourd’hui, un étudiant est considéré comme une personne intégrée dans un parcours universitaire. Il est différent du collégien, du lycéen, de l’écolier ou encore de l’apprenti en ce sens que socialement il est indépendant et est responsable de lui-même. Il a une vision des choses assez différente de la réalité. Il peut être même considéré comme « un adulte bien avant l’heure » parce qu’il se voit gérer tout seul des responsabilités qui lui sont totalement nouvelles. Il n’a plus la possibilité de dépenser autant que lorsqu’il vivait chez les parents. Cette vie-là, est bien celle de l’étudiant, livré à lui-même dans un monde qu’il vient à peine de découvrir. Etre étudiant, c’est être aussi dans une période de transition entre le collège et le monde professionnel. C’est donc une phase importante de la vie où l’on doit apprendre un maximum d’aptitudes. Dépenser un peu trop vite et un peu trop n’importe comment est l’une des qualités de la jeunesse car il doit faire face à beaucoup de charges et savoir prioriser les plus importantes pour mieux gérer ses dépenses.

 

LE BUDGET ETUDIANT

Faire son budget c’est établir l’ensemble de ses recettes et de ses dépenses sur une période donnée. C’est aussi une somme réservée pour une dépense particulière. Le budget étudiant varie d’un milieu à un autre et d’une réalité à une autre. Il varie en fonction du continent, du pays, de la ville et pourquoi pas de l’université elle-même. En région parisienne par exemple, le montant des revenus est plus élevé, grâce à des salaires, mais le coût de la vie est supérieur à cause du prix des loyers qui est assez élevé. Le budget est normalement constitué des dépenses fixes et des dépenses variables. Les dépenses fixes se présentent comme une catégorie de dépense qui ne peut pas être supprimée autrement dit, ce sont les dépenses importantes un peu comme le loyer, ou un abonnement internet qui sont tout à fait des dépenses non négociables pour la carrière de l’étudiant. Selon une enquête en 2006, les montants moyens mensuels des trois principales ressources des étudiants s’élevaient respectivement à 517 euros (rémunération d’activité), 230 euros (bourses et allocations logement) et 193 euros (aides publiques).  Aujourd’hui, le cout de vie a cru de façon considérable. En France par exemple, le montant du loyer en général constitue la plus grosse partie du budget d’un étudiant. Une chambre via le CROUS varie entre 130 à 350 euros, via une agence immobilière pour un studio en dehors de la région parisienne est entre 200 et 400 euros et dans la région parisienne entre 450 et 800 euros. Le coût moyen de l’alimentation de l’étudiant est entre 150 et 300 euros par mois : il peut diminuer si les repas sont fait à la maison ou sont pris dans les restaurants universitaires. L’électricité varie entre 20 à 50 euros. Pour les fournitures universitaires, le cout s’évalue à environ 50 euros. Le budget moyen d’un étudiant en France varie entre 855 et 1355 euros en 2017. Il faut noter que sans l’aide des parents, il serait difficile pour une grande partie des étudiants de s’en sortir car les statistiques de l’année 2017 ont montré que les étudiants en France sont  à moins de 400 euros le mois sans les aides supplémentaires ; ce qui couvre à peine le logement. Le budget de l’étudiant étant serré, ne lui permet pas totalement de s’épanouir surtout pour ceux qui ne reçoivent plus d’aide des parents. Au canada, le budget moyen s’élève à 1000 dollars par mois pour les charges quotidiennes sans les frais de scolarité.

COMMENT FAIRE UN BUDGET ETUDIANT ?

Dans votre agenda ou dans un carnet de votre choix, vous notez chaque mois de l’année. Vous inscrivez au niveau de chaque mois : vos recettes (bourse, aide au logement, argent de poche, job étudiant, etc…) et vos dépenses. Il s’agit des dépenses fixes ( loyer, abonnements téléphone et internet, électricité et/ou gaz, impôts), des dépenses courantes (alimentation, essence, transport, etc…) et des dépenses occasionnelles (shopping, vacances, loisirs, etc…). Ensuite faire la somme des différentes parties de votre budget : la somme des recettes et la somme des dépenses. Cette opération vous permettra de déterminer avec précision votre « reste à vivre » autrement dit, l’argent dont vous disposez après avoir soustrait toutes vos dépenses de vos recettes. Pour en être sûr, vous ne devez omettre aucune recette et aucune dépense. Dans les règles de la finance, il est important d’adopter une répartition équilibrée dans un budget. On pourra avoir par exemple : 45% de son budget pour les dépenses fixes, 30% pour les dépenses courantes, 10% pour les dépenses occasionnelles et 15% à l’épargne. Il faudrait aussi prévoir vos grands achats avant de répartir les dépenses qui sont relatives sur plusieurs mois. N’oubliez pas ! Il faudrait toujours gardez de la marge dans l’élaboration de votre budget car on ne sait jamais : votre chauffe-eau peut vous lâcher ou votre téléphone portable peut avoir un problème. Toute fois certaines charges peuvent varier d’une personne à une autre en fonction des priorités. Par exemple de deux étudiants, l’un pourra prioriser l’achat de certains médicaments comme une dépense fixe à cause de son état de santé et l’autre ce serait totalement autre chose qui représenterait sa priorité. 

LA MEILLEURE FACON DE GERER SON BUDGET

Pour contrôler vos dépenses et mieux gérer votre budget étudiant, il est important de faire un certain nombre de choses. La conservation de vos preuves d’achats ou divers reçus ou tickets que ce soient pour la banque, le supermarché, etc… vous aidera à vérifier à la fin de chaque mois si vous aviez dépassé le montant alloué dans le budget. Certaines dépenses paraissent insignifiantes à première vue, mais une fois comptabilisées, elles pèsent lourd dans le budget. Si elles deviennent fréquentes, elles peuvent même conduire à un endettement qui ne dit pas son nom. Pour anticiper cela, adopter quelques attitudes nouvelles, peut nous sauver la vie. Pour mieux gérer votre  budget étudiant, il serait judicieux de réduire ou de supprimer si possible vos dépenses occasionnelles (sorties, shopping, restaurant). Opter pour un appartement en colocation vous aidera à réduire vos dépenses liées au logement et à partager les coûts de tout ce qui s’y rattache. Vous pouvez aussi vous dirigez vers les résidences universitaires qui offrent des chambres à des prix assez réduits sur le campus. Grâce à votre téléphone portable qui ne vous quitte plus, il serait bien de couper la ligne fixe ; cela vous aidera à gagner un plus sur votre budget et utiliser ce montant à d’autres fins. Renseignez-vous aussi pour un abonnement internet etudiant, afin de trouver le meilleur forfait qui vous corresponde. Ne laissez pas trainer vos factures, efforcez-vous pour les régler à bonne date afin d’éviter les pénalités. Pour le paiement de vos droits de scolarité, assurez-vous de le faire dans les délais ; cela vous aider à épargner une pénalité s’élevant à un taux de 3%. Opter pour les repas faits maison le plus souvent possible. Déplacer vous seulement quand c’est nécessaire et faites-le en autobus ou en train. Il est important de se divertir mais faites le raisonnablement. Il existe des activités gratuites, pensez-y plus souvent. Pour vos vêtements, profiter des soldes au maximum.

REDUIRE SES DEPENSES, UNE NECESSITE…

Avec un budget serré comme celui de l’étudiant, le besoin de réduire ses dépenses se montre imminent. La bonne gestion de son budget permet de maitriser ses dépenses et par conséquent faire des épargnes. On peut aussi se faire plaisir sans se culpabiliser et sans avoir peur de passer dans le rouge après tel ou tel achat. Réduire ses dépenses nous mets en sécurité lorsqu’il y a des imprévus car on n’a toujours de quoi s’en sortir quand ça devient dur.

Il y a une difficulté énorme à maitriser son budget quand on est jeune. Ces quelques conseils énumérés ont pour objectif d’aider les étudiants à réduire au maximum leurs dépenses car ils doivent faire face à de nombreuses dépenses alors que leurs ressources sont souvent très limitées et leur budget assez serré. Il ne faut jamais oublier ceci : vos dépenses ne doivent pas jamais dépasser vos ressources !!!