5 conseils pour réussir son entretien d’embauche

Two smiling successful young businessmen shaking hands on business meeting in office

L’entretien d’embauche est une étape du processus de recrutement que la plupart des candidats redoutent. Malheureusement, nul ne peut y échapper. Pour réussir son entretien d’embauche, il est nécessaire de mieux se préparer avant le grand jour. Voici quelques conseils qui vous aideront à faire la différence.

Connaître l’entreprise

Il s’agit ici de recueillir toutes les informations clés relatives à l’activité de l’entreprise dans laquelle vous postulez. De nombreux employeurs confirment le fait que certains candidats n’ont aucune connaissance de l’entreprise qui souhaite les recruter. Il est clair que le candidat qui n’est pas en mesure de fournir des informations concernant l’activité d’une entreprise réduit ses possibilités de chance. On note tout simplement un manque de motivation ou d’intérêt de sa part.

C’est pourquoi il est conseillé de se préparer d’avance afin de pouvoir répondre facilement aux questions de votre futur employeur concernant l’entreprise. 9 sur 10 recruteurs posent cette question récurrente et imparable pour mesurer le degré de votre intérêt pour l’entreprise. Vous ne perdez donc rien à vous renseigner sur l’entreprise. Vous pouvez, par exemple, visiter le site internet de l’entreprise.

S’entraîner à répondre aux questions

Au cours d’un entretien d’embauche, vous serez soumis inévitablement à une série de questions. On vous demandera, par exemple, de parler de vos perspectives d’avenir, de votre intérêt pour l’entreprise ou même ce qui vous a motivé pour le poste. Pour répondre correctement, vous devez vous préparer suffisamment. Il suffit d’être capable de répondre aux questions pour que votre futur employeur découvre en vous une motivation et un intérêt ainsi que votre détermination pour réussir cet entretien.

Certains recruteurs peuvent vous faire passer l’entretien en anglais afin de tester votre niveau tant à l’oral qu’à l’écrit. Si le poste pour lequel vous postulez exige une connaissance de la langue anglaise, alors, vous n’avez d’autre choix que d’apprendre la langue. Heureusement qu’il existe des structures qui dispensent des cours d’anglais. Vous pouvez, par exemple, suivre des cours d’anglais à Montréal de niveau professionnel.

Avoir une apparence soignée

Si vous passez votre premier entretien d’embauche, vous devez comprendre que ce qui retient d’abord l’attention du recruteur, c’est votre apparence physique. C’est en réalité le premier point de contact entre vous et votre futur employeur. De ce fait, le recruteur peut tout de suite se faire une idée sur votre personnalité. Il faut donc retenir que l’apparence est de mise pour l’employeur, car l’image de l’entreprise en dépend. Selon le type de société, vous devez choisir une tenue qui reflète son style. Par exemple, s’il s’agit d’une banque, optez pour un costume. Il est donc important pour vous d’afficher votre charisme à travers votre tenue sans pour autant en faire trop.

Évacuer le stress

Il est tout à fait normal que l’adrénaline monte quand on est sur le point de rencontrer son futur employeur. Un candidat en proie au stress se remarque par certains tics nerveux comme la jambe qui tremble, les mains dans les cheveux… Face à votre recruteur, ce n’est pas le moment de stresser. Essayez autant que possible de contrôler ce sentiment et restez calme. Ne laissez pas le stress vous dérouter ni vous faire manquer votre objectif : réussir l’entretien d’embauche.

Bien clôturer l’entretien

À la fin de l’entretien, ne manquez pas de remercier votre futur employeur. Laissez un sourire se dessiner sur votre visage afin de montrer à ce dernier que vous avez été non seulement ravi de le rencontrer, mais aussi d’avoir pris part à cet entretien. Si possible, vous pouvez envoyer un courriel en fin de journée pour le remercier une fois encore. Cela pourra vous démarquer des autres candidats.